20/06/2007

DJ REYNDERS AUX PLATINES

dj

 

L'est content Didier. C'est lui le chef de classe.

Le prof lui a demandé de former des groupes pour l'élocution sur la Belgique devant toute la classe.

Enfin, l'était content Didier, parceque c'est pas facile d'être chef de classe et de faire des groupes.

Isabelle, elle aime pas Lorette.

Joëlle non plus elle aime pas Lorette.

Michel de Liège, il aime pas trop Michel de Jodoigne, mais surtout il aime pas Didier.

Elio, il est plus copain avec Didier, mais alors plus du tout.

Elio, Joëlle, Isabelle, les Michel, Lorette, ils aiment pas Yves. Et Yves le leur rend bien.

La bande à Yves, elle veut pas jouer avec eux non plus.

Elle veut plus être dans la même classe. Elle veut qu'ils partent mais en laissant les bancs et le tableau.

Didier, il aime bien Yves. Mais surtout, il aime bien Nicolas.

Mais Nicolas, il est dans la classe d'à côté, alors, il ne peut que venir donner un coup de main de temps en temps.

Alors, il est embêté Didier. A part pour mettre Elio dehors, c'est pas si drôle que ça d'être chef de classe.

Et y'a encore ces f... groupes à faire.

Si ça continue, Yves il va faire un groupe avec Bart, Freia, Jean-Marie en zovoort.

Et comme le papa de Yves il a des sous, il aura le plus de belle documentation, et le meilleur bulletin.

On va encore passer pour des cons avec nos photos noir et blanc de Marcinelle ou de Seraing.

Cerise sur le pompon, manquerait plus que ce soit Michel de Liège qui fasse la présentation orale.

Allez, tart' ta gueule à la récré.

 

10:30 Écrit par nickdoel dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Que la Belgique est compliquée... Quand didjé aura enfin réussi à former une équipe constituée de gens dont les intérêts divergent il sera temps de penser à la campagne pour les élections européennes et il sera tellement lessivé qu'il n'aura même plus la force de trouver un bon mot pour fustiger Michel Dardenne.
En Belgique quand les Diables Rouges perdent un match l'entraîneur est satisfait et quand on va voter
ce qui sort des urnes semble rendre la gouvernance du pays encore plus difficile. Est-ce cela le surréalisme à la Belge? Tant qu'à faire peut-être auraient-ils du laisser Jan Bucquoy mener à bien son coup-d'état annuel...

Écrit par : Tito | 22/06/2007

Ca me fait un peu penser ... à DJ Didier sur Meuf FM (pour les amateurs du jeu des dictionnaires sur la Première).

Écrit par : Dom | 22/06/2007

Hello, Comme disait Coluche: "un pour tous, tous pourris".
Les hommes politiquement opposés en apparence, font souvent partie des mêmes loges tir au flanc-maçonniques, et ne carburent affectivement qu'à l'esprit de coterie...j'abhorre l'esprit faux-jetonnement partisan. L'auto-critique n'est pas le fort des hommes politiques, et les débats ne sont souvent que joutes formatées de falbala. Bon w-e à vous.

Écrit par : Edouard | 14/07/2007

Les commentaires sont fermés.