15/04/2006

 

 

On a arrêté le parrain. L'était caché dans le village de Corléone.....finaud.

Z'y avaient pas pensé les carabinieri. "Corléone, Corléone...non, ça m'dit rien." aurait declaré le gendarme Michaudini, responsable de l'enquête.

Bon, ben tant pis. Manquerait plus qu'il s'évade dans les bois des Ardennes siciliennes.

09:25 Écrit par nickdoel | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

ah oui et tu as vu dans quoi il vivait? Une fromagerie.... Le parrain dans le fromage!! Du jamais vu! C'est que ça doit être rentable... ;o)

Écrit par : tatayoyo | 15/04/2006

Quelle inconscience... Elle n'a pas de famille en Sicile, Madame Doel?

Écrit par : Tito | 15/04/2006

si,si, madame Doel a bien de la famille là-bas...mais pas dans le fromage.
Les bergerie sont à la mode pour les figitifs, Colona s'y était planqué aussi.

Écrit par : nickdoel | 16/04/2006

psssssssssssss bergerieS

Écrit par : nickdoel | 21/04/2006

Faut voir Comme elles sont plus ou moins clandestines, ces bergeries, peut-être qu'on ne doit pas vraiment en tenir compte, question grammaire...

Écrit par : Tito | 22/04/2006

Par contre pour ... les figitifs je ne sait pa ce que le dixionèr propauses faux draps ver y fier.

Écrit par : Tito | 22/04/2006

tito, ti connais pas li figitifs? c'i comme li ceux di la gare di bruxelles...

Écrit par : nickdoel | 23/04/2006

Les commentaires sont fermés.